ESPACE PRIVÉ

Connexion utilisateur

En conséquence, tous les registres et papiers ayant appartenu à la Société royale de médecine ou à l'Académie royale de cialis Achat Cialis sans ordonnance chirurgie, et relatifs à leurs travaux, seront remis à la nouvelle académie et déposés dans ses archives. Elle occupa de 1824 à 1850 un modeste local rue de Poitiers, puis s'installa dans la chapelle désaffectée de l'hôpital de la Charité de la rue des Saints-Pères, avant d'emménager définitivement dans l'hôtel de la rue Bonaparte, construit par l'architecte Justin Rochet de 1899 à 1902. Les missions de l'académie consistent à répondre à toutes les questions posées par le gouvernement français dans le domaine de la santé publique. En plus de son rôle de conseiller, elle peut également, sans sollicitation préalable, émettre des avis ou communiqués éventuellement destinés à être largement diffusés.

Accés malvoyants Imprimer la page Ajouter aux favoris Envoyer à un ami Exporter en PDF

Launac

Château de Launac   Logo de LAUNAC

Commune de Launac


Superficie : 2232 hectares
Population : 1267
Maire : Nicolas ALARCON

Coordonnées Mairie
rue du Parc
31330 LAUNAC
Tél. : 05 61 85 40 43
Fax : 05 61 85 00 60
Site internet : www.mairie-launac.fr

Heures d’ouverture :
Lundi : de14h à 17h
Mardi, mercredi et vendredi : de 9h à 12h et de 14h à 17h
Jeudi : de 9h à 12h
Samedi : de 10h à 12h
 
 


 

Histoire

Sur un ancien fundus gallo-romain, les vicomtes de Gimoes élevèrent au XIIe siècle un puissant château et un village fortifié.
Le château devint ensuite propriété des comtes de L’Isle Jourdain qui accordèrent aux habitants une charte de coutumes en 1297.

Au cours de la Guerre de Cent Ans, la baronnie de Launac fut le théâtre de la sanglante bataille du Palot entre les armées d’Armagnac et de Foix (1362). Une période de calme s’installa ensuite. Puis la seigneurie passa aux mains de parlementaires toulousains qui suscitèrent un conflit sur les droits féodaux ; les habitants résistèrent et allèrent jusqu’à émigrer pendant plusieurs années.
Après la Révolution, le XIXe siècle vit s’amorcer une forte baisse démographique en même temps que furent conduits des efforts de rénovation : les remparts furent abattus, la halle et l’église furent reconstruites et on édifia l’école.

Le Château de Launac (XVème) : Monument Historique inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Forteresse érigée par les Comtes de l’Isle Jourdain, elle fut la propriété de plusieurs capitouls, parlementaires toulousains qui se succédèrent à la tête de la baronnie de Launac. Ce château classé avait autrefois quatre tours d’angle. Il en reste aujourd’hui une seule, la plus ancienne et très imposante datant du XII° ou XIII° siècle. Il était entouré de fossés et un pont-levis donnait accès au village qui était aussi entouré de fossés. Le château ne se visite pas mais on peut admirer ce superbe édifice en se promenant dans le village.

Eglise Saint Etienne : Cette église de style néo-gothique fut construite au XIX° siècle, son clocher effilé fait face à la tour du château.

La halle : Les piliers de brique de la halle dégagent un large espace intérieur. Construite pour abriter les marchés et les foires, elle témoigne des activités économiques, en particulier agricoles, de Launac. Cette halle fut construite dans les années 1850 par Jacques-Jean Esquié, à qui l’on doit l’église de Galembrun.


Galembrun


Galembrun est une bastide fondée le 14 mai 1290 par Izarn Jourdain de l’Isle, seigneur de Launac, qui offrit à tous ceux qui bâtiraient ici privilèges, franchises et sauvegarde. Mais à la fin du XIV° siècle seulement quarante foyers étaient venus s’y installer et Galembrun  fut alors rattaché à Launac, chef-lieu de baronnie.
L’existence d’une première église est mentionnée dans les archives en 1360. Au XIX° siècle,  elle était devenue vétuste et il fut donc décidé de la reconstruire.  L’architecte Edmond Chambert réalisa cette église à nef unique à partir de 1846 mais le clocher fut ajourné dans l’attente de nouvelles ressources.
C’est Jacques-Jean Esquié, architecte départemental, qui, à partir de 1851, construisit l’élégant clocher–tour octogonal sur porche. De 1858 à 1862 il éleva les murs de l’église et réalisa une fausse voûte d’ogives.
Le tableau (fin XVIII°, début XIX° siècle) "Saint Exupère distribuant des aumônes aux nécessiteux"  est classé.  En 1896, le décor s’enrichit de deux vitraux de A. Domerc et de trois autels de marbre. En 1986, de nouveaux travaux de restauration furent réalisés.




Halle et Eglise de Launac
 

Infos pratiques


Points de collecte en apport volontaire :
Cimetière • Bouteilles plastiques • Verre • Papier-carton
Galembrun D64 • Verre
Galembrun place • Verre
La Péladère • Verre
Place de la Forge • Verre

Cliquez sur la carte pour l'agrandir


Collecte des encombrants :
12 janvier - 9 février
9 mars - 13 avril
11 mai - 8 juin
20 juillet -14  septembre
12 octobre - 16 novembre
14 décembre